Inktober un peu tard

Cette année, j'ai réussi à tenir le rythme!
sans transition,
Éléments inconstants


 L'hydrogène au frais les coudes dans l'eau

L'hélium cherche à planer de nouveau
Lithiums à cours de batterie, font la sieste
Béryllium observe sa principauté 
Bore en pleine volatilisation
Carbone porté par le flux de la vie 
Azote toujours là quand il faut
Oxygène aussi, mais préfère se promener en forêt
 
Fluor bave beaucoup en se réveillant la nuit
  
Néon a volé un corps pour l'héberger

Sodium, tellement mou que les visiteurs n'arrivent pas à le cartographier

Magnésium et la mer, une histoire d'amour 

Aluminium enveloppé dans sa couverture de survie cherche le calme

Silice en passe de devenir amorphe cherche un refuge

Phosphore égaie les jardins morts, puis s'en va

Soufre aère son cratère, mais ça ne sert à rien; l'odeur vient de lui

Chlore envoie tout balader

Argon se pavane, il sait qu'il est rare

Potassium est interminable et aucun régime ne semble marcher

Calcium est encore mort au beau milieu d'un bastion, rien à faire il suffit d'attendre qu'il redémarre

Scandium vole des pierres dans les vieux temples des sorciers scandinave

Titane n'en peut plus d'être le plus fort

Vanadium découvre le plus grand secret

Chrome tout cassé ne peut plus échapper aux gens qui s'arrangent les cheveux ou font des grimaces

Manganèse friable dans un monde brutal 

(il manque le fer qui est trop timide)

Cobalt se promène dans les marées noires lorsque le ciel est d'encre
Nickel sur les trace de son origine

Cuivre méditant sur le sens du texte sur la tranche des livres

Zinc rassemble des trucs pour fabriquer un château assez grand 

Galliums ne tenant pas en place, ils s'échangent leurs têtes


à bientôt!

Et puis parce qu'il faut faire de la pub
 
https://www.instagram.com/limulot/https://www.facebook.com/limulz/







Aucun commentaire:

Publier un commentaire